gfxgfx
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

11 Décembre 2018 à 07:43:12
gfxgfx
gfxgfx
gfxgfx

gfx* Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vousgfx
@Ni'S Animaux  |  Forum perso  |  Les dossiers d'Audrey  |  L'arrivée du chiot « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: L'arrivée du chiot  (Lu 2234 fois)
Sophie
A'Dmin
@Ni'S Master
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7490



L'arrivée du chiot
« le: 25 Octobre 2006 à 12:56:23 »

Le premier jour dans le nouveau foyer

Le mieux, c'est d'acheter votre nouveau chiot à un moment où vous pouvez lui offrir votre compagnie et votre totale attention pendant quelques jours, tant qu'il ne s'est pas installé chez vous. En l'emmenant chez vous dans la matinée, il aura le temps de s'accoutumer, manger, jouer et se fatiguer avant l'heure d'aller se coucher.

Lors de son arrivée chez vous, laissez-le renifler tout autour afin qu'il puisse se familiariser avec les lieux. Ensuite, mettez-le dans sa niche.

L'arrivée d'un nouveau chiot dans une maison doit être gérée avec beaucoup de soin. En effet, il s'agit là d'un moment difficile, d'un moment de confusion pour votre nouveau chiot. Votre maison est pour lui une nouveauté totale. Il est confronté à de nouvelles visions, à de nouveaux bruits, à de nouvelles odeurs, qu'il peut certes trouver excitants, mais aussi un peu déroutants. Il va ressentir le manque de sa mère, de ses frères et sœurs. Il va donc se tourner vers votre famille et vous pour remplacer la compagnie, le confort et la sécurité qu'il a laissés derrière lui. Demandez à l'éleveur un morceau de la niche qui hébergeait sa mère et les autres chiots, afin que votre petit puisse garder des odeurs de sa vieille vie.

Présentation de son chiot aux membres de la famille et aux autres animaux

Les enfants auront tout naturellement envie de jouer avec le nouveau chiot, de le prendre et de le cajoler. Allez-y tout doucement au début. La première chose à faire est de lui attribuer un coin bien à lui, où personne ne viendra le déranger et où il pourra se détendre. Lorsqu'il grandira, il devient plus familier avec son environnement et, de ce fait, sera naturellement plus actif, recherchant toujours plus de contacts avec vous ou les enfants de la maison.Evitez de priver les autres animaux de la maison de votre attention, autrement ils vont être jaloux du nouveau venu. Les présentations doivent être menées graduellement, en territoire neutre et sous un contrôle constant. Ne laissez jamais un nouveau chiot tout seul avec un chat ou un chien plus vieux. Nourrissez-les séparément jusqu'à ce qu'ils soient devenus copains.


Choisissez-lui un nom le plus tôt possible. Soyez cohérent et répétez-le plusieurs fois à chaque fois que vous lui parlez. Il apprendra vite à vous répondre. Les jeunes enfants de la famille doivent savoir qu'un chiot n'est pas un jouet. Vous trouverez que votre chiot joue avec énergie pour des courtes périodes pour aller ensuite se coucher pendant une heure environ. Le sommeil est aussi important pour votre chiot qu'il l'est pour un bébé : dès lors, ne le dérangez pas lorsqu'il se repose.


Enfin, et surtout, soyez gentil et patient avec votre chiot tout au cours de sa période d'acclimatation dans votre maison. Pendant les premiers jours, ne le grondez pas et ne lui parlez pas durement, même s'il fait des bêtises ou crée une pagaille : dans son état de confusion, il ne pourrait qu'apprendre à avoir peur de vous. Cette période d'initiation doit être un temps de plaisir au cours duquel votre chiot et vous devez apprendre à vous connaître l'un l'autre, de façon à ce qu'il ait confiance en vous : ce qui sera la base pour une vie future heureuse.
 
Tous les chiots adorent mordiller. Il s'agit d'un comportement normal qui aide au développement de sa dentition. Donnez à votre chiot quelques jouets à lui afin qu'il puisse les mordiller à l'envie : vous éviterez ainsi qu'il en fasse autant avec d'autres objets de la maison. Il n'est pas nécessaire qu'il s'agisse de jouets compliqués, mais assurez-vous par contre qu'ils ne soient pas toxiques et qu'ils soient assez grands pour qu'il ne puisse pas les avaler, ainsi que relativement indestructibles. Les objets avalés peuvent rester collés dans la gorge, dans l'estomac ou dans les intestins, en provoquant de sérieux problèmes pour la vie de votre chiot. Tant qu'il est petit, empêchez votre chiot de toucher un quelconque objet de la maison qui pourrait s'avérer dangereux pour lui. N'oubliez pas qu'il peut se mettre à mordiller n'importe quoi, y compris les plantes ou des fils électriques.

Bien que vous ne puissiez emmener votre chiot en promenade tant qu'il n'a pas fait toutes ses vaccinations, vous allez avoir besoin d'une laisse et d'un collier adéquats. Le collier doit être souple et bien adapté. Pendant les premiers jours, il suffit de le lui mettre pour des courtes périodes, lorsque vous êtes là pour le surveiller. Le collier ne doit être ni trop serré (ce serait inconfortable pour votre chiot) ni non plus trop lâche (il pourrait se coincer sur des objets proéminents). Il est utile aussi d'envisager le choix d'un collier muni d'un dispositif de déclenchement rapide. Vérifiez son collier tous les jours et élargissez-le au fur et à mesure que les dimensions du cou de votre chiot augmentent. N'achetez pas un collier étrangleur pour un jeune chiot. Mal utilisé, il pourrait provoquer des dégâts irréparables au cou de votre chiot. Contrôlez votre jardin pour vous assurer que l'enceinte est en bon état et qu'il n'y a pas de petits trous au travers desquels votre chiot pourrait s'enfuir. Vérifiez si votre portail se ferme correctement et si votre chiot peut passer au travers ou en dessous. Les piscines et les mares doivent être couvertes.

Vous aurez aussi à acheter une brosse et une étrille que vous choisirez en fonction du type de pelage de votre chien. Demandez à l'éleveur de vous montrer comment faire pour bien toiletter votre chiot et de vous indiquer le matériel à utiliser.

Enfin, assurez-vous de bien connaître le nom et l'adresse de votre vétérinaire. Si vous n'en avez pas, votre éleveur ou vos amis pourront vous conseiller le nom d'un vétérinaire ou d'une clinique spécialisée.

Un endroit confortable

Pendant sa période de croissance, il est conseillé de faire dormir votre chiot dans un lit pour chien spécial, en plastique de vinyle résistant. Des paniers faits de n'importe quel matériau pourront par la suite être utilisés lorsque le chien sera plus grand et aura passé la phase « mordillage ». L'intérieur de la niche doit être garni avec une vieille couverture afin de lui assurer un petit coin chaud et douillet.La niche doit être placée à un endroit relativement calme afin de ne pas le déranger dans son sommeil quand il est fatigué. beaucoup de gens trouvent qu'un coin tranquille de la cuisine ou de la salle de séjour est l'endroit idéal. Vous pouvez également installer une cloison autour de la niche pendant quelques jours afin de lui créer un petit "nid" où il puisse se sentir en sécurité et à l'abri de tout danger.
 
Pendant les toutes premières nuits, votre chiot n'arrivera sans doute pas à dormir et se mettra à pleurnicher dès que vous le laissez tout seul. Placez-le dans la niche avec une bouillotte d'eau tiède enveloppée d'un tissu et avec un réveil recouvert d'une couverture, le berçant de son tic tac : cela sera très rassurant pour votre jeune chiot car il lui rappelle le coeur de sa mère. Mais, il est essentiel que ces objets ne soient pas en plastique ou en caoutchouc, car, autrement, votre chiot pourrait les mordiller.

Une niche à l'extérieur

Si vous vivez en dehors de la ville, une niche à l'extérieur peut être une bonne idée. Mais si vous ne voulez pas que votre petit chien dorme dedans, vous devez l'installer au printemps ou en été, pour qu'il puisse s'habituer petit à petit à son nouvel environnement, et surtout avant que l'hiver n'arrive.

La taille de la niche doit être du double de celle du chien adulte, pleinement mature. Il est très important qu'elle soit sèche et un peu surélevée du sol. Nous vous conseillons donc de l'installer sur un petit socle. Idéalement, le toit ou l'un des côtés devrait aussi être sur gonds pour permettre un nettoyage facile. Les chiens qui dorment dans une niche ont besoin d'un matelas chaud et bien douillet.

Enfin, le cas échéant, n'oubliez surtout pas de vous renseigner auprès de votre municipalité sur les lois en vigueur concernant les dimensions imposées pour les niches.

L'alimentation de votre chiot

Le chiot doit avoir des gamelles à lui pour la nourriture et pour l'eau, qui devraient être conçues de façon à lui permettre de manger et boire confortablement, sans qu'il doive donc y plonger son nez ou ses oreilles. Vérifiez toujours qu'elles soient bien propres. Faites en sorte que votre chiot ne manque jamais d'eau fraîche.

L'éleveur doit vous remettre par écrit l'indication du régime alimentaire suivi par votre chiot lorsqu'il était chez lui. Ce document doit préciser les aliments et les quantités auxquels il était habitué, ainsi que le moment où il prenait ses repas. Il vaut mieux suivre ce même régime alimentaire pendant quelques jours au moins avant de faire graduellement passer votre chiot aux aliments que vous avez décidé de lui donner.

Votre nouveau chiot doit suivre une régime alimentaire correct afin de lui assurer le meilleur départ dans la vie. Toute erreur commise à ce stade de sa vie peut avoir de sérieuses conséquences à long terme. Son régime alimentaire doit lui apporter tous les éléments nutritifs dont il a besoin pour une croissance et un développement en bonne santé, et ce, non seulement au niveau des quantités nécessaires, mais également en ce qui concerne les proportions correctes entre les différents aliments.

Ne faites pas manger à votre chiot des aliments non cuits ou avariés. Les aliments pour animaux que l'on trouve dans le commerce sont les plus sûrs et garantissent en outre des apports nutritionnels équilibrés et en quantité suffisante.

Proportionnellement, un jeune chiot a besoin d'une plus grande quantité de nourriture afin de répondre à ses exigences de croissance rapide couplée d'un mode de vie trépidant. A cet âge, toutefois, il est encore petit et son estomac ne peut contenir beaucoup de nourriture en même temps. Afin qu'il puisse manger suffisamment pour répondre aux besoins de sa croissance, il doit être nourri plusieurs fois par jour en lui servant plusieurs petits repas. Son régime alimentaire doit lui apporter tous les éléments nutritifs dans un volume relativement réduit.

Heureusement, l'alimentation de votre chiot n'est pas aussi compliquée qu'elle en a l'air. Les régimes alimentaires spécialement conçus pour leur croissance tiennent compte de toutes les possibilités existantes pour élever en bonne santé des jeunes chiots., en leurs fournissant un ensemble d'éléments nutritifs équilibrés et très digestes dont votre chiot va se régaler.

Le régime alimentaire de votre chiot dépend dans une large mesure de son âge, de sa race et de ses caractéristiques individuelles. La condition physique de votre chiot est le meilleur indicateur pour savoir si vous lui donnez assez à manger. En général, un jeune chiot met 15 à 20 minutes pour finir son repas. Après 15 minutes, enlevez tous les aliments qu'il n'a pas mangés
Bien que le lait soit une source utile d'éléments nutritifs pour un jeune chien, il ne représente pas, toutefois, l'essentiel du régime alimentaire d'un chiot une fois qu'il a été sevré. Beaucoup de chiots et de chiens ne sont pas capables de digérer efficacement le lactose, c'est-à-dire le sucre présent dans le lait : ce qui leur cause des problèmes de digestion si on leur en donne.

Si les os sont un bon prétexte pour s'exercer à mordiller et s'ils apportent en même temps du calcium et du phosphore, il n'en reste pas moins que leurs éclats peuvent être aussi dangereux. Au lieu de lui donner des os, donnez à votre chiot des friandises spécialement conçues pour être machouillées. Vous pouvez en trouver en circuits spécialisés, animaleries et jardineries.

Les exercices

Tous les chiens ont besoin d'exercices quotidiens. Le niveau d'activité dont a besoin votre chiot dépend non seulement de sa taille, mais aussi de sa race. Quand il est tout petit, il fera assez d'exercice spontanément, mais, dès qu'il grandit, il faut l'emmener régulièrement dehors se promener et courir. Evitez de le sortir tant qu'il n'a pas complété son programme de vaccinations.

Des promenades régulières et variées sont primordiales non seulement pour garder en forme votre chiot, mais aussi pour lui donner la possibilité d'explorer et d'expérimenter de nouveaux stimuli, y compris la rencontre avec d'autres chiens. Cela l'aide à se développer en tant qu'individu satisfait et bien équilibré, tout en évitant l'apparition de problèmes de comportement.

Tous les exercices doivent se faire sous le contrôle du maître. Ne laissez pas votre chiot s'écarter de votre route et ne lui permettez jamais de s'échapper pendant la journée ni de se débrouiller tout seul.
Journalisée

Mes sites
Bonne journée les filles
Pages: [1] Imprimer 
Aller à:  
Propulsé par MySQL Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media
Apollo design by Bloc
Propulsé par PHP